Le langage des pierres semi-précieuses des bijoux ethniques

Depuis des décennies, tout le monde veulent être admiré et être regardé, mais surtout les femmes. C’est tout à fait normal, pour parvenir à satisfaire ce besoin on ne manque pas de moyen, l’un d’entre eux est le port de bijoux. Chaque civilisation à sa propre culture mais en général les pierres semi-précieuses sur les bijoux ont les mêmes significations, ces pierres ont des valeurs parfois connues mais dès fois méconnues par le porteur. Quels sont les sens de chaque pierre ?

Pourquoi porter des bijoux ?

Depuis l’antiquité, les hommes, les femmes et même les enfants sont émerveillés par les ornements simples et modestes ou précieux. Le port de ces accessoires varient en fonction de l’ère et de la civilisation, certaines ethnies conservent leur culture et d’autres évoluent avec le monde. Les bijoux ethniques sont fabriqués selon des techniques très variées, accompagnées par des différents composés comme l’os, le verre, le métal et même des pierres semi-précieuses ou précieuses. Le portage de chaque bijou a un sens propre. Un collier nommé le pectoral porté sur la poitrine protège symboliquement le cœur et le poumon, dans l’époque cananéenne de Byblos. Les bracelets, qui sont souvent munis d’amulettes sont sensés protéger le porteur. Des siècles avant notre ère, ces bijoux sont décorés avec des serpents symbolisant l’immortalité. Les parures pour les oreilles sont utilisées pour différencier les sexes, portées surtout par les femmes. Les ports des bagues ont des rôles différents : certains étaient incrustés d’un sceau personnel pour sceller ou authentifier, d’autres pour la protection.

Quels sont les différents types de pierres semi-précieuses ?

En langage des pierres semi-précieuses, chaque pierre a son sens bien précis, voici quelques exemples. L’agate ayant deux types : l’agate crazy lance une couleur très variable et qui apporterait vitalité à notre corps, et l’agate noire moderne qui serait appropriée pour contrer les énergies négatives. L’amazonite de couleur bleu-vert ou bleu-turquoise, certaines cultures affirment que cette pierre a le pouvoir d’apporter la réussite, la richesse et d’offrir une santé physique et mentale. L’améthyste de couleur variée, très recherchée car dénommée pierre des évêques ou des rois pour une âme pure, apporte la sagesse et la bonté au porteur. L’ambre qui est une résine fossilisée de couleur verte, orange, jaune ou brune serait idéal pour une santé de fer en combattant la fatigue. La chrysocolle, c’est un silicate de cuivre de couleur vert, apporterait de la force en dégageant les ondes négatives. La Citrine de couleur jaune citron, orange, brune au jaune dorée symbolisant l’énergie et l’activité. La cornaline qui est translucide aiderait à l’élimination des toxiques dans notre organisme.

Leur valeur s’élève à combien ?

Beaucoup de paramètres sont mis en jeu pour déterminer le tarif d’un bijou ethnique qui peut être fabriqué par des éléments banals mais peut être aussi conçu avec des matières plus coûteuses comme l’or ou l’argent. En l’associant avec des pierres semi-précieuses, la valeur peut augmenter. Le prix de la pierre varie en fonction de son poids, on parle de carat : 1 carat = 0,20 grammes et de la pureté de la gemme (une pierre avec tache, défaut ou fissure sera moins valeureux qu’une pierre taillée). Le traitement doit être pris en compte, plus il sera traité plus il aura de valeur. Une des critères est la couleur : la plus colorée, la plus intense et la plus brillante seront largement plus chères que celle qui est fade ou pâle. Les défauts de taille peuvent également avoir des impacts sur le prix de la pierre, par exemple : le prix des améthystes varie entre 2 à 30€, l’aigue marine de 80 à 400€ pour 2 à 6 carats, etc.

Bijoux en pierres naturelles et minéraux : quels avantages ?
Comment choisir une bague de fiançailles bon rapport qualité-prix ?